Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

LA LAIE, LE CYCLISTE ET LA CHANTEUSE OBÈSE.

Un chasseur mal intentionné, croyant viser son épouse, a tué un sanglier femelle par erreur. La pluie serait la cause de la méprise. Le journaliste du quotidien provençal qui relate les faits précise qu'il ne donne pas le nom de la victime par respect pour la mère de huit enfants. Mais de quelle mère s'agit-il ? De l'épouse ? Certainement pas, elle n'a que deux enfants, deux jolies petites filles de neuf et sept ans, Magali et Fanny. Ce serait donc la laie, la femelle du sanglier, avec ses huit marcassins, dont le journal respecte l'anonymat. On ne peut que l'en féliciter alors que la presse people avec ses Voici, Closer, Ici Paris et autres Gala aurait sans nul doute jeté son nom en pâture à un public avide de côtelettes de porc.
Un autre chasseur, mieux intentionné mais tout aussi maladroit, croyant voir surgir un sanglier d'un bosquet a tiré sur un cyclotouriste affublé d'une grande barbe. Une chevrotine de 12 a troué son casque en traçant une raie dans son cuir chevelu, une autre a explosé sa gourde encore aux ¾ pleine de thé glacé au rhum, une troisième a faussé le pédalier. J'avais le soleil en face, dira le chasseur pour s'excuser.
La même semaine, cette fois-ci en Allemagne, dans une région trouée par les mines de charbon, un chasseur tatoué de la tête aux pieds et revêtu comme il se doit d'une tenue de camouflage a confondu un cerf-volant avec une poule faisane. Ledit cerf-volant, réduit à l'état de dentelle, a plongé vers le sol à une vitesse inimaginable et a percuté la tête d'un motocycliste qui avait négligé d'enfiler son casque, la tranchant net. Le conducteur ayant perdu la tête et le contrôle de sa moto, une Kawasaki 900 de couleur bleue, s'est engouffré dans l'entrée d'une galerie de mine en pétaradant haut et fort, si bien qu'il provoqua un coup de grisou. À l’heure actuelle, il est impossible de dénombrer les victimes. Il y avait du brouillard, a expliqué le chasseur, ce qui s'est révélé exact.
À Castle Rock, Colorado, USA, ville de 53 063 âmes, un chasseur réputé dans tout le comté a fait feu sur les clients d'un bar où se produisait une chanteuse de country obèse, interrompant net sa chanson et l'élan vital de sept rednecks dont trois présentaient un taux d'alcoolémie capable d'assommer un bison adulte. Le président Donald Trump, soucieux de la santé de ses électeurs, a fait un tweet pour exhorter ses concitoyennes à ne plus chanter d'idioties.
© Tito Topin
www.titotopin.com
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article