Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

Les pirates m'emmerdent.

Les pirates m'emmerdent. A ma décharge je dirais que ceux de mon enfance étaient plus réjouissants. Ils portaient bandeau sur l'œil, perroquet sur l'épaule et jambe de bois. Ils sillonnaient les océans, drapeau noir à tête de mort claquant au vent, buvaient la gnole au tonneau, boucanaient la viande, pillaient l'or des galions espagnols, envoyaient par le fond les caravelles anglaises, abordaient sabre entre les dents les Hollandais volants. Ce n'était que sang et lumière en cinémascope. Ils avaient nom Douglas Fairbanks, Burt Lancaster, Errol Flynn, Marlon Brando, ils arrachaient Olivia de Havilland à un banal destin - un vieux mari, de l'argent, des enfants -, pour lui faire vivre l'Aventure. Elle devenait alors la Flibustière des Antilles, embrassait l'Aigle des mers à pleine bouche, défaisait son chignon, se dotait de cuissardes, d'une culotte moulante, d'un chemisier largement ouvert et d'un sabre capable de découper le capitaine Crochet en tranches aussi fines que celles d'un jambon serrano. Ainsi voguaient les pirates de mon enfance. De nos jours, ils vivent dans quelques mètres carrés qu'illumine la lumière froide d'un écran d'ordinateur, ils ont le teint pâle, la peau d'un chien galeux qu'ils grattent en permanence, le regard fixe, la lèvre molle, les ongles sales, la morve jaune, les couilles flasques, ils ne connaissent pas Olivia de Havilland, ils se tapent un amour manufacturé en sillonnant des sites pornos. Ils s'expriment avec peu de mots, ils ont une préférence marquée pour les chiffres, ceux de leur compte bancaire. Ils vivent de l'autre côté de l'océan mais n'ont pas eu besoin de le traverser pour pirater mon adresse mail. Ils l'ont surtout contaminée, c'est en cela que ces larves ressemblent davantage à un virus du type Covid qu'à des pirates, d'ailleurs on ne les appelle pas pirates, on leur file un terme anglais à la sonorité dégueulasse : hacker. J'ai donc changé d'adresse mail, j'en préviens ici mes amis. On le voit, les pirates m'emmerdent.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article