Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

Les Shadoks m'emmerdent.

Les Shadoks m'emmerdent, ils me pompent l'air. A votre décharge, vous ne pouvez pas savoir ce qu'est un Shadok qui vous pompe l'air si vous n'aviez pas une télévision en noir et blanc au tout début des années soixante-dix. Depuis, ils ont fait des enfants pompeurs, beaucoup d'enfants qui se sont répandus de par le vaste monde, aussi laids, méchants et crétins que leurs parents pompeurs. Avec un vocabulaire réduit à quelques monosyllabes telles que Pa Do To Dé Vé Lo, Shadok Junior n'arrête pas de vous pomper l'air, de vous rappeler à l'ordre (le sien), de vous faire de la morale (la sienne). Shadok Junior n'a pas d'idées mais il exige de les partager avec tout le monde, par la force s'il le faut. Ceux qui lui résistent sont des Mé Chan Fa Cho. Il est généralement de couleur verte parce qu'il se nourrit de graines de quinoa assaisonnées de jus de courge bio qu'il veut absolument mettre aussi dans votre assiette et vous interdire de manger de la viande rouge, bien saignante, recouverte de moutarde au poivre avec de longues frites craquantes et bien dorées. Shadok Junior veut une bouffe de moine tibétain pour tous, une agriculture vertueuse, sans tracteurs ni machines et surtout sans paysans pollueurs, une ville sans voitures parcourue de patinettes électriques équipées de batteries au lithium, il veut du sport sans compétition, du vin sans alcool, de l'eau sans vagues, de la santé sans vaccins, des virus sans masques, des plastiques sans pétrole, du pétrole sans forages, des sapins de Noël sans arbres, du cuir sans vaches, des vaches sans méthane, de la laine sans moutons, des plumes sans canards, des arènes sans taureaux, des clapiers sans lapins, des loups sans dents, car le bonheur animal est son dernier credo sur terre. Et il vous pompe en criant Mé Chan Fa Cho, il vous pompe l'air et le reste, il vous pompe, et encore et encore, qu'il soit vert, rouge ou noir, il vous pompe et ils sont des milliers à se relayer pour vous pomper l'air et le reste et ils finissent par vous tuer en interdisant qu'on tue un sapin pour fabriquer votre cercueil.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article