Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

Les bitcoins m'emmerdent.

Les bitcoins m'emmerdent. Il paraît qu'on devient riche avec. Je ne sais pas comment ça se prononce, bitcoin, mais rien qu'à l'écrire c'est pas beau. Carrément porno. Porno sale. "Lave-toi les mains, Toto, t'as touché un bitcoin", dit la mère à son enfant. Eh bien non, ce n'est pas possible, on me dit que ça ne se touche pas, un bitcoin, que ça n'a pas d'apparence physique, que c'est gazeux, qu'on ne peut pas acheter une baguette de pain avec, ni une automobile, ni une place de cinoche, rien. Mais alors comment peut-on devenir riche avec une monnaie fantôme ? C'est le René du bar-tabac qui m'a expliqué comment c'est possible. "Tu connais l'histoire juive, m'a-t-il demandé, celle des pantalons avec une seule jambe ?" "Jamais entendu parler, j'ai fait en riant." "C'est un fabricant de pantalons qui, à la suite d'une erreur de configuration de sa machine, se retrouve avec tout un lot de pantalons avec une seule jambe. Il téléphone à Benzaquen, un concurrent et néanmoins ami et lui propose son lot à moitié prix. Benzaquen obtient en plus une grosse remise et l'affaire se fait. Et tout de suite Benzaquen téléphone à Benchetrit, un concurrent et néanmoins ami et lui propose le lot un peu plus cher mais tout de même à un prix convenable pour des pantalons avec une seule jambe. Benchetrit saute sur l'occasion et propose le lot à Benayoun en lui disant que c'est à prendre ou à laisser mais qu'il doit se décider à la minute parce qu'il a plein de clients qui le veulent. Benayoun ne réfléchit pas. Banco ! Et dès qu'il reçoit la marchandise il téléphone à Benattar, un concurrent et néanmoins ami, et lui fait part de la bonne affaire. Mais qu'est-ce que tu veux que je fasse de tes pantalons avec une seule jambe, lui rétorque Benattar, j'ai pas la clientèle qui va avec, qui c'est qui va mettre ces pantalons-là ? Mais c'est pas pour mettre, monsieur Benattar, explique Benchetrit à son concurrent et néanmoins ami, c'est pour acheter et vendre, pour acheter et vendre, acheter et vendre et faire du bénéfice ! Bon, eh bien, les bitcoins, c'est pareil, a conclu le René du bar-tabac, moi j'en achète et j'en revends, j'en rachète et j'en revends et c'est comme ça que je me mets du pognon plein les poches."

"T'as plein de blé mais tu peux pas t'acheter une baguette de pain avec, ni une grosse auto, ni aller voir Tom Cruise au cinéma, j'ai fait en payant mon paquet de clopes."

"M'en fous, j'aime pas Tom Cruise, il a dit en haussant les épaules, je préfère être riche."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article