Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

Le coronavirus m'emmerde.

Le coronavirus m'emmerde. A ma décharge, je dois dire que je suis né dans un siècle où sévissaient le typhus, la typhoïde, le paludisme, la tuberculose, la polio, la coqueluche, la variole, la méningite et qu'on n'en faisait pas une maladie, si on peut dire. On vivait sous la menace du bacille de Koch, de la puce du rat, de la salmonelle, du sinistre poliovirus, de l'anophèle femelle, de la bordetella parapertussis, du funeste diplocoque, du spirochète qui se prononce spirokette et d'autres bestioles griffues dont je ne connais même pas l'existence mais on ne s'enfermait pas, on s'éclatait, on roulait à moto sans casque, on conduisait sans ceinture, on buvait sans modération, sifflait les filles, mangeait sans compter ses légumes, on fumait avec Bogart au cinéma, baisait sans capote (coitus interuptus), dansait cheek to cheek avec Violette (la fille du garage Magri), twistait again avec Elvis, on marchait avec Tintin sur la lune, on riait aux éclats avec Jean Yanne, on promenait son chien sans masque. Et puis on se lavait les mains sans besoin qu'on nous le serine, on ne crachait pas dans la rue et on prenait notre température par voie anale en secouant le mercure. A présent qu'on espionne les puces de mes cartes, qu'on écoute les conneries que je dis au téléphone, qu'on lit les courriels que j'envoie au plombier et qu'on veut que je donne les noms de ceux à qui j'ai dit bonjour en allant acheter ma baguette bien cuite chez Marie Blachère, je vous le redis, le coronavirus m'emmerde.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article