Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

Brasserie du Théâtre XL.

Il jette un coup d'œil rapide sur la salle, avise une table libre et s'y installe avec l'air d'un homme satisfait de retrouver ses automatismes. Un habitué des lieux, je ne m'étais pas trompé. À peine assis, il commande un ballon de Côtes et sort de sa poche un carnet de notes qu'il commence à griffonner d'une écriture en pattes de mouche. Le verre de rouge arrive. Il remercie d'un bref mouvement des lèvres, sans relever la tête, et continue d'écrire. Bientôt, une jeune femme pénètre dans la brasserie. Long manteau ouvert sur une robe courte, taille serrée par une large ceinture, tête nue, blonde avec de longues racines brunes. Elle le rejoint avec une expression joyeuse, prend place penchée vers lui comme si elle allait l'embrasser, se contente de couvrir sa main avec la sienne. Un signe d'affection, preuve qu'ils se connaissent depuis longtemps. Des mois. Des années, peut-être. La même chose, dit-elle au serveur en désignant le ballon de Côtes qu'il n'a pas encore bu et puis après avoir cherché en vain une patère elle plie le manteau sur le dossier de sa chaise. Alors seulement, elle regarde le carnet de notes que l'homme lui tend, ouvert à la page qu'il a griffonnée. Aussitôt elle éclate d'un rire cristallin en renversant sa gorge en arrière, rire qui le gagne à son tour. Des visages se tournent vers eux, interloqués. Elle s'interrompt avec une sorte de hoquet, essuie ses yeux d'un revers des doigts, relit le texte en avalant une gorgée de vin et soudain pouffe, manque s'étrangler, postillonne, secouée par un irrépressible fou rire. Elle se reprend lentement, se mouche dans un kleenex, les yeux embués, les joues mouillées de larmes. Toujours en riant, il tourne une page du carnet et la lui colle sous le nez, déclenchant un nouveau fou rire qu'ils tentent de maîtriser, enlacés par-dessus la table, en se tapotant le dos.

Je les prends discrètement en photo. Mode rafale. Après quoi, j'empoche mon appareil, je quitte la table en laissant quelques pièces de monnaie et m'en vais rejoindre l'agence au plus vite. Ma cliente va être contente.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article