Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tito Topin, blog-trotteur.

Brasserie du Théâtre. XLIV.

Premier avril. Vent glacé descendu de Laponie. Merci, les Lapons. Impossible de s'asseoir en terrasse. À l’intérieur, pas grand monde. Un type attablé, seul, la tête d'une momie sans ses bandelettes. Veste de velours vert trop grande pour lui. Teint terre de Sienne brûlée, regard fixe. Les deux mains fermées autour d'un cappuccino fumant. "Il vient ici depuis trois jours, me chuchote la serveuse. Il paraît qu'avant, il était dans les pompes." Je n'ai pas pu commenter, Paul est arrivé. "Il n'a pas fait froid cet hiver, il grogne en s'asseyant, et aujourd'hui ils chauffent dans les champs de vignes, mais pour le Chablis, c'est trop tard, c'est foutu. Déjà qu'on manque de pétrole, qu'on n'aura plus de gaz à cause des Russes, en plus, on va manquer de pinard à cause des Lapons." Je lui ai rappelé le vieil adage populaire : Noël au balcon, Pâques aux tisons. Du coup, on a commandé un verre de Beaumes-de-Venise, c'est toujours ça de pris. "Qui c'est le type, avec la veste verte ?" il m'a demandé en jetant un coup d'œil en biais sur la momie. "Denise m'a dit qu'il était dans les pompes." "Quelles pompes ? Funèbres ?" "Elle n'a pas précisé." " Ou bien les pompes à chaleur ? Ou les grandes pompes, les pompes officielles avec le drapeau et tout le tralala." Paul a appelé la serveuse et lui a posé la question qui nous tarabustait. "Dans les chaussures, elle a répondu depuis le comptoir. J'ai oublié la marque, un nom anglais qui finit en ouch, des pompes de luxe d'après ce que j'ai compris." Là-dessus, la momie s'est levée. On a entendu les os craquer. Elle a posé son chapeau sur la tête, un truc informe, a jeté quelques pièces de monnaie dans une soucoupe. En passant devant nous, elle a lâché : "Babouche. J'étais dans la babouche…" Et elle est sortie, nous laissant sans voix. "Je vous l'avais dit, a dit Denise en nous apportant nos verres."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article